Un hydroponique peut en cacher un autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un hydroponique peut en cacher un autre

Message par Alca//122 le Dim 19 Aoû 2007 - 3:21

Les nouveaux artistes se sont reformés !

Attention, ça va booster dans les chaumières.


Edit : un peu de musique pour allez avec, tiens : http://www.radioblogclub.fr/open/82094/fatboy_acid_8000/Fatboy%20Slim%20-%20Acid%208000


Dernière édition par le Jeu 27 Déc 2007 - 20:19, édité 3 fois

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un hydroponique peut en cacher un autre

Message par Alca//122 le Dim 19 Aoû 2007 - 4:24

Tout à coup, un sombre fumiste a oublié d'écrire le début de cette histoire. Nos deux héros se retrouvèrent alors à la Porte d'Italie, devant un conducteur de motocrotte unijambiste. Il leur dit alors, d'un air vaguement déconcentré : "J'ai mis un mentos dans mon whisky coca".
Nos deux héros furent choqués par ces propos. En effet, il est inadmissible de mélanger le whisky avec le coca. Ils défoncèrent donc l'unijambiste motocrotteur a coup de carte-mère de pc vieux de plus de 15 ans.

Ils volèrent ensuite le carburateur de sa motocrotte et s'en servirent pour défoncer une vitrine de fleuriste pour chiens. "Quand je vais raconter ça à ma femme !" répondit Jean-François. Mais une sirène de vaillant moutardier résonna dans l'air trouble de la capitale ! René sauta sur un trampoline en forme de lampadaire généraliste mou et s'écria : "Hier, j'ai mangé un pot de fleur". Ce à quoi Jean François répondisa : "Putain'g, enculé, ça veut rien dire. Essaye de rester compréhensible, au moins pour les premiers paragraphes !".
Sans attendre, René se transforma en Jean-Luc Delarue et continua son récit : " J'ai entendu dire que le Roi Heenok était de retour. Et a c'qui parait il est vachement remonté, car l'autre fois, si je me souviens bien, on l'avait coffré avec cette espèce de princesse inutile qui avait un pharmacien de poche qui s'enflammit". Jean François, qui avait une narine autour de son doigt, réponda : "Ah, ouais, ouais, bof. Reparle-moi du pot de fleur, c'était plus puissant. Et enlèves immédiatement cette oreillette ridicule." René voulut répondre, mais un rat déguisé en escargot déguisé en chinois déguisé en caniche abricot éternua dans un collier rempli de zircon. Ils partirent donc à la recherche d'un orgue de barbarie vendant des joints d'étanchéité pour conduit d'évacuation de climatiseur de morgue pas chers.
Mais en remontant la rue des cinq diamants, ils tombèrent dans une embuscade ! C'était le barbecue à truelle incorporée. Le Président de la République les rappela a l'ordre depuis le journal télévisé Suisse : "Jean-François, René ! C'est sérieux ! Mort à l'absurdité, prenez un rail de coke et traquez moi ce Roi Heenok ! Cette ordure de terroriste propagande américaine la dose la mixtape t'inten'gs négro".
Nos deux amis étaient coincés. Ils étaient obligés d'être intelligents pour au moins deux paragraphes. C'est alors qu'ils décidèrent de suivre le conseil de Nicolas Sarkozy, comme ça, pour casser le mythe. René, en se grattant la nuque, répondit: "Quel mythe ?". Jean-François expliqua : "Celui selon lequel nous nous sentirions obligés de faire n'importe quoi et des trucs." René prit alors son air sérieux en réajustant son chapeau élégant. Jean-François chaussa ses lunettes pour faire encore plus sérieux, et héla un taxi.

"Nous allons à la tour Eiffel", indiqua-t-il au chauffeur d'origine vraisemblablement pakistano-malienne. Le véhicule démarra dans un agréable crissement de pneus. "Pourquoi allons-nous là-bas ?" chuchota René. Jean-François le regarda à travers ses lunettes et lui tint ces propos : "René, mon ami, posez moi ce tournevis a caniche et approchez vous". René s'approcha et Jean François lui révéla toute la vérité, l'entière vérité, la seule vérité : "Notre chauffeur, regardez le bien. C'est celui qu'on cherche depuis au moins trois histoires. Oui. C'est bien lui. Non, ne dites rien. Il risquerait de se méfier". René, décontenancé et complètement bouleversifié par la révélation de son collègue hurla alors : "Jolene ! I'm begging you, please don't take my man !". C'était, vieille feinte, le refrain de la chanson qui passait à la radio. La chauffeur monta alors le volume pour faire plaisir, et nos deux héros purent discuter sans risquer d'être surpris. René reprit : "serait-ce le Roi Heenok, en personne ?"

Jean-François leva un sourcil et reprit : "Non, ce serait trop facile. Le Roi Heenok est reconnaissable à son bonnet péruvien de 3 m de long. Non, cet homme est Super Ladj Ly, le chauffeur des Wanted Brothers !". René leva un sourcil en écho : "Ah bon, mais quel rapport avec l'hydroponique ?". Jean-François parut décontenancé à son tour. Il venait de remarquer que le chauffeur n'allait pas du tout vers la Tour Eiffel, mais en direction de de la ville natale du Roi Heenok , ou plutôt de son quartier : le Queens. Et là, z'allez m'dire "Mais comment on passe de Paris a New York ? " Ce que a quoi Jean-François Le Blanc de la Valliere, déguisé en Ugoboss rétorqua : "Tu peux pas test".

Nos deux enquêteurs se retrouvèrent donc en plein Istanbul, au niveau du quartier du chiche kebab enchanté.
A peine René allait-il ouvrir la bouche que déjà Sarko lui envoya un SMS : "alors, pas cap de rester sérieux deux paragraphes, hein !"
"Ouais oh, pour quoi faire d'abord ?" dit René dans le vent. Jean-François l'attrapa par la manche et l'entraîna dans les souks de Marrakech. Ils marchèrent longtemps dans un souterrain étrange sentant le couscous et les merguez à la harissa et finirent par ressortir du tunnel, qui donnait dans un kebab restaurant du quartier La Chapelle. René se frappa le front et s'écria : Pause !

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un hydroponique peut en cacher un autre

Message par Alca//122 le Ven 2 Nov 2007 - 1:38

Alors, la réponse est que le cercle n'a pas de commencement.

FIN.

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un hydroponique peut en cacher un autre

Message par erreerre le Ven 2 Nov 2007 - 2:23

Ouais, hein.
avatar
erreerre
René D4
René D4

Masculin
Nombre de messages : 590
Age : 33
Localisation : Roti de porc
Date d'inscription : 12/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un hydroponique peut en cacher un autre

Message par Alca//122 le Ven 2 Nov 2007 - 2:58

Carrément.

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un hydroponique peut en cacher un autre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum