TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par Alca//122 le Ven 2 Nov 2007 - 2:57

ENFIN, UNE HISTOIRE D'AMOUR ! Par les très terribles Nouveaux Artistes... :


Il était une fois, dans ton cul, un boulevard étrange dans lequel habitaient des gens bizarres. L'un d'eux se nommait Gérard Miller et il était amoureux d'une antenne parabolique bleue nommée Susie. Un beau jour, pour la demander en mariage, il décida de lui offrir une pelleteuse, mais sur son chemin il rencontra un SDF cinglé qui lui dit a voix basse : "Euh mec... c'est un tractopelle que tu veux lui offrir et pas une pelleteuse". Gérard Miller regarda le SDF d'un air d'autoroute. Et si il avait raison ? Et si elle préférait les tractopelles aux pelleteuses ? Et d'abord qu'elle est la différence entre un tractopelle et une pelleteuse ? Vous la connaissez vous ? Non, c'est pas à toi que je parle, toi l'employé des BTP, mais à toi lecteur lambda et probablement défoncé aux LSD si tu es en train de lire ça. Gérard Miller n'avait plus qu'une envie. Il voulait voir un cul. Là, tout de suite. Alors il fracassa la vitre d'un magasin de porno qui passait par là pour voler le dernier "Vieille et Nue magazine" avec supplément oignons, avant de s'apercevoir de sa terrible errreur : ce n'était pas un magasin de porno, mais un magasin de robinets ! Eh oui mais mainenant, misères du désir, on met une femme à poil sur n'importe quelle pub, que ce soit pour vendre une bagnole à la con ou de l'huile d'olive en tube hermétique. La confusion est donc compréhensible...
L'alarme du magasin de robinets retentit bruyamment, et une horde d'éléphants en costume accourut alors en hurlant des slogans tels que : "Gérard Miller, mont'nous ton cul !" Il se retourna, et d'un geste brusque il saisit un robinet pour le lancer sur Herbert Léonard qui s'appretait a partir en concert pour la maison de retraite des Hirondelles. Les éléphants, trompés par Herbert Léonard maintenant déguisé en rat, prirent la fuite. Tout était rentré dans l'ordre. Gérard pouvait dés à présent partir à la recherche du psychopathe qui tuait avec sa bite. Mais avant celà, il tenait avant tout à offrir le tractopelleteuse a sa dulcinée.
Un airbus A380 s'écrasa sur New York.

Le psychopathe qui tuait avec sa bite était en fait un train de marchandises déguisé en caniche déguisé en malaxeur de crème glacée déguisé en tueur psychopathe. En plus, il n'avait tué personne. Mais bon, il aurait pu. En plus il a une sale gueule. Et pourquoi on pourrait pas tuer des gens avec la bite ? Nos deux héros partirent donc à la recherche d'une fourchette très spéciale... Cette fourchette était à vrai dire une sorte de tube qui lance des balles en pique. Gérard Miller, qui avait suivi attentivement l'histoire depuis le début, se demanda : "Nos deux héros ?! Mais qui est le deuxième ?" Soudain, un nain pédé excédé par l'abus d'aliments dits "light" apparu derrière lui et lui tapa l'épaule. Puis il lui sussura à l'oreille : "Le second héros, c'est celui qui est à côté du premier !" La confusion troubla l'esprit de Gérard Miller qui ne voyait pas du tout qu'est-ce que deux prétendus héros venaient faire dans cette histoire, d'autant plus qu'ils ne s'étaient même pas présentés, et cela est un pinacle de goujaterie ! Il se saisit d'un téléphone mais le téléphone se déguisa en moine bouddhiste déguisé en palourde déguisée en pipi de chat déguisé en feu de forêt déguisé en vessie de porc, ce qui complexifia quelquepeu la saisie du numéro. Au bout du fil, une voix demanda "Central Rive Sud j'entends ? Qui est à l'aut' bout du combiné récepteur ?" Gérard Miller prit alors une voix de gros martien au chômage et expliqua :

"Je vais vous dire ce que j'en pense : Ceci est une bite. Une grosse bite." Puis il raccrocha d'une façon peu commode et vachement placard à balai. Un accordéoniste aveugle s'approcha prudemment d'un tyranosaure. Gérard Miller repris son chemin, laissant nos deux héros derriere lui. L'un d'entre eux se mit alors la tete entre les mains puis regarda vers le ciel. L'autre lui dit : "Ne t'en fais pas va, j'vais arranger tout ça". Il prit donc une autruche a ressort et s'en alla sur la Lune. Un moment plus tard, un canard qui se faisait sucer par une araignée déclara a la presse internationale :
"Non je n'ai rien à cacher ! J'assume mes fantasmes et voilà tout ! Que les jaloux aigris qui me critiquent avec la haine de leur coeur sec sachent que je ne changerai pas ma manière de vivre pour me conformer à leurs carcans moisis ! Ah ça, non ! Super Didier dans le buffet, prout !" Et ce qui est bien dommage dans cette triste histoire, c'est que ladite presse internationale ne retint que la dernière phrase de cet émouvant discours, cette ruse étant animée par l'intention non dissimulée de faire passer le canard pour un demeuré aux yeux du monde entier afin de s'attirer les faveurs des producteurs d'oranges. Et justement, Roger Edmond Berzerk Christian Wallace, le plus grand producteur d'oranges de toute la Californie du Sud, décida de s'acheter un tractopelle pour cueillir des fourchettes à chapeau qui poussaient dans son jardin. Cette étrange coïncidence provoqua la fureur de Guy Lux, revenu de l'Enfer l'épisode précédent, qui attaqua toute la Floride du Nord a coup de bombes au napalm. Parfait pour éradiquer les zombies, se dit-il. Pendent ce temps, René se cura les dents avec une carte postale en attendant que son ami Jean Francosi redescende de la Lune où il etait perché avec une pelleteuse habilement déguisé en autruche. La Mort intervint et, d'un coup de bite bien sec derriere la nuque, emporta Gérard Miller avec elle dans l'autre monde. Cette histoire n'ayant plus de personnage principal, Jean Francosi redescenda de la Lune avec la ferme intention de devenir le Président. René était abasourdi. Il lui paya le taxi.

A un moment donné, le Président Charles de Mitterrac se douta de quelque chose, car il savait comme chacun sait que René ne payait jamais le taxi. Car René voue une haine tenace en subliminalement saumonée aux taxis depuis sa mésaventure dans le quartier du kebab enchanté ! Cela éveilla donc les soupçons de Scotland Yard, qui décida de confier l'affaire à leur meilleur lieutenant en France, qui n'était autre que Jean-Francosi en personne, qui deva donc se charger de réaliser une enquête sur lui-même pour s'empêcher de devenir Président lui-même. Mais comme il ne s'avait pas comment s'y prendre pour se surveiller lui-même, il décida de demander conseil à Nicolas Sarkozy, qui, du haut de ses 1m58, se permit de prendre Jean Francosi de haut. Et de lui tenir ces propos : " Tu ne deviendras jamais Président, tout petit fils de pute que tu es. Jamais tu entends ?! Jamais !" Puis il ajouta d'un air de choucroute qui fait péter : "Ma chaise sent la banane". Puis il s'éclipsa chez John Lennon déguisé en canette d'Orangina. Jean Francosi resta de marbre. Mais René qui avait assisté a toute la scène ajouta : "Mais qu'est-ce qu'il dit le petit enfant ? Il a l'air bien énervé ! Je lui préconise un traitement à base de bite et de marmelade polonaise !". Ce que personne n'avait compris, c'est que, si vous suivez bien, l'histoire se passe dans ton cul. Jean-Françosi voulait donc devenir Président de la planète Mars. Et non pas de la France. Regrettable confusion. Bobby Vanuatu, qui passait par là, expliqua que le but de la manoeuvre était simplement de simplifier les choses. René lui répondit sur le ton d'un doryphore nazi en période de rut : "Il a dit KAPOUÉ !". Bobby lui colla alors un pain dans la gueule.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc 2007 - 20:21, édité 1 fois

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par Alca//122 le Ven 2 Nov 2007 - 3:48

Tout à coup, l'accordéoniste aveugle ouvrit son grand manteau pour montrer sa bite au tyrannosaure ! Le reptile trouva cela vraiment trop obscène et lui jeta une balle de tennis en plein dans sa face. Évidemment, l'aveugle, faisant comme si il n'avait rien vu, s'écria :
"Oh excusez-moi, je ne vous avais pas vu mon cher général". Plus tard, l'aveugle et le tyrannosaure se marièrent.
Jean-Francosi en profita pour faire une annonce : "J'ai une vieille brouette a vendre." René se saisit de l'enquête et d'un paquet de chips, puis il déclara a Jean-Cadastre, son caniche gorille déguisé en plantation d'hydroponique déguisé en champs de nodz, qu'il préférait nettement les boules de geisha. Un an plus tard, nos deux héros étaient de retour de l'Enfer, prêts a mener l'enquête. A un moment donné : une bite énorme.
Une bite énorme, qui, comme on pouvait s'y attendre, provoqua la tombée de la nuit déguisée en Bescherelle déguisé en fruit mou déguisé en hirondelle d'Afrique déguisée en kérosène déguisé en jeune lesbienne anorexique qui fait des tours de magie à la con. Du coup, je ne sais plus où je voulais en venir. Ah si : le tour de magie était en fait déguisé en flamme grecque déguisée en avion fumiste déguisé en pull jaune décoré de géraniums horribles déguisé en balle de golf pacifiste déguisée en hippopotame généraliste mou de la bite et vraiment très très clou de girofle. René cria : Je crois qu'on va perdre un demi lecteur sur ce trip déguisé en tong déguisé en koala de merde déguisé en acteur de film porno ! Jean-Françosi répondit que ah bon. Gérard Miller surgit alors, revenu de l'autre monde pour conquérir un caniche complètement nul déguisé en acteur dramatique hétéro déguisé en rouleau de réglisse déguisé en carte périmée déguisée en raton laveur déguisé en arabe qui tient une blanchisserie déguisée en lavoir à balais déguisé en Alain Soral qui boit du café au lait froid déguisé en hachis parmentier mécontent ! Par le fait même, Astérix s'écria : "A moi la triple spécial bite !" Il attrapa un menhir déguisé en roumain déguisé en vélo puis se mit a le sucer frénétiquement. Sébastien Chabal, qui passait pas vraiment dans le coin mais plutôt a une dizaine de kilomètre d'ici, rota dans l'oreille d'un Pascal Obispo miniature déguisé en Patrick Bruel grandeur nature. Le néant rattrapa bientôt cette sombre histoire tandis que le tueur, lui, continuait son massacre a coup de bite. Peut-on réellement tuer les gens avec la bite ? Une araignée qui se faisait fourrer par un furet dans la forêt secoua la tête pour dire oui. Un parpaing se suicida a l'envers.
Le tractopelle du début de l'histoire, si par miracle vous vous en souvenez, devint fou de rage d'apprendre le suicide de son ami le parpaing el il se mit alors en tête de venger cette mort atroce et néanmoins très fripone. Il se déguisa alors en avion filandreux et hurla d'une voix de charlotte à la framboise dégueulasse : "VENGEAAAAAAAANCE ! VENGEANCE ET MORCEAUX DE SUCRE !!!". Ce terrible cri de rébellion réveilla un clochard fou qui décida promptement d'aller se cacher dans la roue d'un taille-haie à compresseur nucléaire. La Princesse en avait marre. Elle devait absolument sortir de ce donjon pour retrouver son doux prince charmant. Quand soudain, elle fut tué par une bite.
René et Jean Francosi décidèrent donc de ne super pas mener l'enquête, préférant se la super couler douce tout en se déguisant en inuit déguisé en coupe du monde. Un homme de taille moyenne péta dans le cornet a piston de son oncle. Ceci déclencha une guerre Sainte par là bas. Un endroit bien éloigné, en tout cas. René haussa les épaules. La fin semblait proche. Alors ce qui devait arriver, n'arriva même pas. Putain.
Bobby Vanuatu fut vraiment très énervé, tellement énervé qu'il décida que l'histoire était finie !
Comme ça !
Ouais !
Et si vous n'êtes pas contents, vous n'avez qu'à imaginer une suite et une fin aussi à chier que le permettra votre cerveau malade.
Morale de l'histoire : Vous n'êtes tous qu'une bande de grands singes inassumés !

FIN (ouais. allez tous vous faire enculer).


Dernière édition par le Sam 3 Nov 2007 - 4:21, édité 1 fois

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par erreerre le Sam 3 Nov 2007 - 4:21

C'est la meilleure de toutes nos histoires, avec les quatres premieres.


Allez tous vous faire enculer. Ouais.
avatar
erreerre
René D4
René D4

Masculin
Nombre de messages : 590
Age : 34
Localisation : Roti de porc
Date d'inscription : 12/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par Alca//122 le Sam 3 Nov 2007 - 4:21

A fond...

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par lhommeaux4cordes le Sam 3 Nov 2007 - 23:43

Et elle a un succès...
A ceux ui se demandent, non, je ne l'ai pas lue.
avatar
lhommeaux4cordes
X - Jonathan Vachon
X - Jonathan Vachon

Masculin
Nombre de messages : 578
Age : 26
Localisation : Agen
Date d'inscription : 28/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par erreerre le Dim 4 Nov 2007 - 1:13

Nous non plus.
Comme tout le monde !
avatar
erreerre
René D4
René D4

Masculin
Nombre de messages : 590
Age : 34
Localisation : Roti de porc
Date d'inscription : 12/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par lhommeaux4cordes le Dim 4 Nov 2007 - 1:15

ah ok
et dire que dans 5000 ans des archéologues vont s'emmerder à le retranscrire, quel plaisir
ils vont rien comprendre à notre civilisation
avatar
lhommeaux4cordes
X - Jonathan Vachon
X - Jonathan Vachon

Masculin
Nombre de messages : 578
Age : 26
Localisation : Agen
Date d'inscription : 28/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par Sørenn le Mer 7 Nov 2007 - 20:43

Paraphrasons Josianne !


"J'aime la bite !"
avatar
Sørenn
V - Friedrich Nietzsche
V - Friedrich Nietzsche

Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 34
Localisation : Dans de l'Est de le Sud
Date d'inscription : 10/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par lhommeaux4cordes le Mer 7 Nov 2007 - 20:48

Quel enculé ce Josianne.
avatar
lhommeaux4cordes
X - Jonathan Vachon
X - Jonathan Vachon

Masculin
Nombre de messages : 578
Age : 26
Localisation : Agen
Date d'inscription : 28/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIPLE SPÉCIAL BITE !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum