Mon cocaïne est bien cuit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Mar 14 Nov 2006 - 2:01


Voilà, l'histoire est enfin en version intégrale...


Un jour funeste, dans la prison de Tokyo en 2053, un idiot de gardien jouait à faire tenir son café en équilibre sur son nez pour impressionner les gens, quand tout à coup il glissa sur un rocher et s'explosa la gueule par terre. Mais malheureusement le café tomba sur le compteur éléctrique et la prison fut plongée dans le noir. Evidemment, un terrible tueur psychopate condamné à vie en profitu pour s'évadit !
Immédiatement, les deux plus fins limiers de la police japonaise, René Kitano et Jean-François Miyamoto, furent lancés à ses trousses pour une traque sans merci...


Dernière édition par le Jeu 27 Déc 2007 - 20:16, édité 2 fois

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Dim 19 Nov 2006 - 4:39

Ce redoutable tueur psychopathe, Jean Christophe René Bernard Barbatruc Dans Ton Cul tuait les gens a la catapulte, un peu comme dans braveheart. Et a Tokyo, les catapultes etaient interdites.
Maintenant qu'on en sait un peu plus sur le véritable méchant de l'histoire, reprenons là où en etait nos chers detectives, c'est a dire a la gare de l'est de Zanzibar. Vers Tokyo. En effet, nos deux héros, flics de choc de l'élite de la police incroyable de le Japon, étaient presque de avant en train de dormir un peu. Et d'un seul coup, le téléphone de René (l'un des deux flics, donc) sonna comme suit :
BLINGO !
Jean-François continuait à ronfler mais René décrochit et dit "Moshmoshi ?" (bah ouais on est au Japon d'abord) ce qui signifie "Allô". Son interlocuteur, de le chef de le commissaire de le commandant de la police de le Japon, lui tint à peu près ce langage :
"Salut Bobby, tu sais, y a ce tueur là, le psychopathe qu'il s'est evadé de la prison. Ouais ? Tu vois ? Bah on a appris des trucs sur lui. Ecoute bien : Ce mec ne parle pas un mot de japonais ! C'est ouf hein ? On est au japon et tout, carrément a Tokyo, et le seul prisonnier qui putain de s'evade de notre enculé de prison et bah y parle pas un mot de japonais ! Tu y crois René ? Tu y crois ?!"
René répondit : "Bakamono Shochô, je vous crois. C'est mon père qui a arrêté ce détenu et je connais son histoire. Cela nous mène sur une piste, car il va forcément devoir se rendre dans une librairie pour acheter un dictionnaire. Envoyez-moi donc par XX2VDBMS (c'est comme un SMS, mais en 2035) les coordonnées de la librairie la plus proche de cette prison !"
Deux minutes plus tard, VROUM ! René conduisait à toute allure en direction du point donné, avec Jean-Fançois son acolyte de le partenaire de la police qui roupillait toujours, mais sur les sièges arrière. Soudain, une mémé reveilla Jean François en lui rotant dans l'oreille. Ce dernier qui n'aima pas ce genre d'attitude, lui cracha son chewing gum gout âne/saké au visage. René lui disa sur un ton harmonique plein de trous : "Tu sais mon bon ami Jean François Miyamoto, ce ne sont pas des manieres de traiter une vieille dame". Sur ce il sorti son fusil a pompe a aura rouge et acheva la vieille dame d'une cartouche dans la bouche. Jean-François, qui était en fait en pleine crise de somnabulisme, fut aussitôt tiré de son sommeil par le cri étrange des balles laser de son René d'acolyte (on est en 2048 les gens). Il regarda René et lui dit sur un ton de préservatif au réglisse et au citron : "Ohayô gozaimass !" ce qui signifie environ "joyeuse matinée !". René Kitano lui expliqua donc tout (ce qui se résumait sans difficulté), ce qui fit bondir Jean-François sur son siège ! Il se cognit donc au plafond mais déjà la voiture de René atterrissait (bah ouais, on est en 2061, les mecs ont des voitures volantes) et ils foncirent dans la librairie, mais bien évidemment, le tueur leur avait déjà faussé compagnie, ayant emporté tous les dicos. Comme c'était quand même un enculé de le pervers de le psychopate, il leur avait laissé un message codé, encore pire que les énigmes de le Ouverture Facile, oualalaradime. Ce message disait à peu près ceci :
"poum tchac poum poum tchac, poum tchac poum poum poum tchac tchac poum j'manjdupor glaglaorougi samurai poum tchac sei sei sei ! V'nez m'chercher, je suis sur le parking d'auchan." Jean François regarda son collegue en grattant les poils de couilles qui lui poussaient au menton. René lui disa : "Mon ami, je crois que ce tueur est fou ! Fou, oui ! Mais malin a la fois ! C'est une enigme, mon cher, une enigme ! Il est surement parti a Akihabara, s'acheter la nouvelle playstation 3!"
Jean-François trouva cela absurde ! Lui avait compris que le tueur était en train de manger un sandwich au thon en place publique pour lutter contre le McDonald's de la place Etchi, cela afin que le fantôme de José Bové mange son short afin de comprendre pourquoi dans l'évangile selon Saint Marc chapitre 5 verset 9, Légion prétend qu'il est plusieurs alors qu'il n'a de toute évidence qu'une seule couille. Kitano-san et Miyamoto-san se regardèrent dans de le blanc de les yeux et s'exclamèrent : MAIS EVIDEMMENT ! Il suffit de recouper nos informations, et la solution est évidente ! Il est en fait dans l'métro, tranquille, en train de savourer un raamen instantané tout en regonflant sa catapulte discret, dans le but avoué de tuer des gens avec !
Ils se regardèrent de nouveau et s'exclamit : IL FAUT FAIRE VITE ! Tout d'abord, nous devons trouver le moyen de remplacer cette ampoule ! C'est fou ce qu'il fait noir dans cette cave a vin, enfin cette bibliotheque. Ou Auchan. Oh, et puis au diable là où on est ! Nous devons rattaper ce malade ! Vite ! A la batmobile !"
Sur ce un pingouin s'exclama "Mangiare una lumaca piccola !"
Ce que Jean François faisit avec ardeur. Il pris donc le volant tandis que René s'installa sur la banquette arriere avec une vodka martini bien glacée. Jean François metta la radio : "Bienvenue sur radio france ninja ! Pour commencer notre belle matinée, voici un tube de michel polnareff remixé par maitre Hanzo Hattori". Et tout deux chanterent en karaoké, sans se rendre compte que c'est quand même difficile le karaoké à la radio, surtout pour lire les paroles. Mais bon, on est déjà plus à ça près. "Hattori sensei est quand même très fort !" remarqua Jean-François. Ouais bon ça va, on va pas y passer la Noël répliqua Jean-François sur un ton d'électroencéphalogramme en dentelle. Bref, ils arrivèrent dans le Metro de Tôkyô où le contrôleur les invita vivement à manger un caniche. Une fois repu, René dit tout de go : bon, maintenant on repère le tueur. Evidemment, il reçut un message radio lui signalant des morts sur la ligne A3B5. "touché coulé" dit Guy Lux. "veut-tu sucer ma bite" répondit Donald. Et c'est ainsi qu'ils arrivèrent encore trop tard, des gens défoncés à la catapulte gisant sur de le parterre de le sol de le metro. Mais ! Qu'est-ce donc ? Jean-François avait repéré un objet au sol ! René s'écria : "c'est une capsule de Lasse Gjertsen ! La bière préférée du tueur !!! Autrement dit, un nouvel indice, car car le tueur, on le sait déjà, aime siroter sa biere Lasse Gjertsen avec une bonne tranche de saucisson de samurai ! Ce meme saucisson que tu as dans la poche de ton kimono, mon cher Jean François !"

Jean-François fut abasourdi de par le en effet !...

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Mer 22 Nov 2006 - 3:30

René recommencit à ouvrir la bouche pour dire quelquechose mais il n'en eut pas le temps, déjà son bling-bling de police lui annonçait un nouvel appel de son chef. Il décrochit et son chef lui annonça d'une voix tendrement saucisson : "les gars, on a du nouveau ! Il semblerait que la mère du tueur se soit suicidée à la catapulte lorsqu'il était trés jeune !"
René raccrocha. C'en était trop. Tout cela ne voulait rien dire. Comment une catapulte peut elle passer inaperçue dans le métro ? Et comment peut-on se suicider avec ? Tout en mâchant un bouchon de stylo bic, il disa à Jean François : Je pense que le tueur utilise une catapulte miniaturisée grâce à la technologie ultramoderne qu'on ne trouve qu'ici, au Japon. C'est pourquoi il s'est fait arrêter ici, en train de trafiquer je ne sais quoi avec des industries véreuses. Il n'a pas supporté le suicide de sa mère et maintenant, sa raison de vivre est de tuer des gens à la catapulte... je suppose que pour l'esprit d'un fou dangereux, cela n'est que pure logique. Alors ce que nous devons faire à présent, c'est trouver des kinders chocobons. J'sais pas pourquoi, mais je reflechis mieux en m'empiffrant de ces saloperies. Ensuite nous irons a la recherche du tueur. De toute façon nous avons suffisament d'indices maintenant, pour savoir qu'il se cache dans une cave, à 2 kilometres d'ici. Alors ne perdons pas de temps, cher Jean-François et allons droit au supermarché ! Vous n'aimez pas les kinder chocobons ? Cher collegue ?"
Jean François répondit que non. Lui, il n'aimait que les Kinder Schoko-bons. Maiiis gros con, cesserez-vous un jour de vous moquer de mon pauvre défaut de prononciation ? Ils partirent donc acheter des Kinder Schokobons spéciaux fourrés à l'alcool de chat pourri. Mais en sortant du supermarché, quelqu'un leur tira dessus !
C'était en fait le Roi Heenok, qui, en voyant René, pensait flinguer un jeune pédé.
Jean François disa alors : "Mais ? Qu'avez vous donc fait, sombre fumiste en bois ?"
Le Roi Heenok, lui même en personne lui réponda : "Mon cocaïne est bien cuit".
René se releva, l'air de rien, avec un peu de mayonnaise et sur le ton d'un commissaire :"Bon sang, mais c'est bien sûr !".
Comme pour ponctuer cette phrase magnifique, Jean-François mangea un chocolat. Vous avez raison cher collègue répondit-il. Et c'est ainsi qu'ils confièrent l'affaire à Roi Heenok, qui partit à la recherche du tueur. "Ce est d'une facilité déconcertante" s'exclama René sur un ton de gros kebab en marbre. Mais Jean-François reçut un appel sur son bling-bling de flico, une autre mission pour nos deux héros ! C'était le chef de la police d'Oosaka qui avait besoin d'eux pour retrouver un trisomique evadé de prison, qui cherchait absolument a se rendre en hollande pour y manger une pute et niquer un bon morceau de fromage comme ils savent si bien le faire. Mais cela ne plaisa pas a Jean-François qui prefera regarder l'integrale de Zatoichi sous titré roumain, en famille. René lui tapota l'epaule pour lui dire : t'as bien raison frérot ! Moi aussi, si j'osais, je... Mais,
BLONGI !
Le commissaire les rappela à l'ordre, en effet Roi Heenok, aidé de Kinimod et Ugoboss, avait capturé le terrible Catapluto Killer Man (son surnom) et avait été engagé à leur place dans l'élite de la police pour remplacer ces deux goinfres. Jean François dit "ah bon ? ...je m'en branle." sur un ton de Maya l'Abeille déguisée en Adolf Hitler pour la fête de fin d'année du loto des vieux de Nogent-le-Rotrou. Mais René n'était pas d'accord et décida d'emporter son acolyte dans une terrible vengeance ! Et c'est ainsi que le père Noël déguisé en rat déguisé en kalachnikov déguisée en hippie décida de détruire le monde a coup de bite. Jean François et René etait parti déjà bien loin, quand tout a coup ils ressentisserent une secousse sismique. En fait, ce n'etait de le portable de René en mode vibromasseur. Jean François reponda en disant : "putain z'en avez pas marre de nous téléphoner ? on a une enquete a terminer et un tueur a la catapulte a trouver, alors, qui que tu sois, toi, au bout du fil, meurs au fond d'une grotte !"
Il raccrocha, et rangea le portable de là où il viendait, tout en le remettant en mode vibromasseur. Cette fois il fallait en finir avec cette histoire monegasque et éléphantesque de la bite. Ils deciderent donc d'aller au McDonald's afin de parfaire leur réputation de goinfres sans scrupules. Et c'est là qu'ils virent le tueur, en train de manger un McCatapulte, tranquille dans son coin. Ouais parce qu'ils s'était réévadé depuis que le Roi Heenok l'avait capturé, car en fait le Roi Heenok n'avait arrêté personne, il avait juste fait fumer marijuana coke et crack au chef de la police qui avait pris ses rêves pour des réalités. Ils prirent donc un Maxi Best of Royal Cheese avec des Deluxe Potatoes et de la binouze. Je suis vraiment un connard de faire de la pub comme ça mais bon, on ne se refait pas. Soudain, le Capitaine Haddock entra dans le restaurant, accompagné de Guillaume Sarkozy et de la petite sirène. Le tueur s'exclama alors : "maman ! maman c'est toi ?".
L'assemblé fussoit abasourdi tandis que le tueur regardait le capitaine haddock. Ce dernier reponda : "Non non, je ne fais que passer, ne faites pas attention a moi." Cependant Guillaume Sorkazy intervena : "Micheline, il est temps que tu dises la vérité a ta fille." Il se tournoya vers le tueur et lui dit d'un air de philantrope defoncé au crack : "En effet, Jean Christophe René Bernard Barbatruc Dans Ton Cul, c'est ta mere"
Le capitaine hoddack rougissa et avoua enfin : "Oui, Luke, je suis ton pere"
Hourra ! répondit l'immonde tueur de catapultes d'un air de camion-benne en plastique réformé à la vanille.
Et il décapsula une de ses fidèles Lasse Gjertsen.
"C'est ma tournée" dit-il à la belle-soeur de Pinocchio. Saucisson de samouraï pour tout le monde !
"De bravo" !!! hurla Jean-François qui évidemment après s'être goinfré de son sanwich au menu devant cette scène pathétique même qu'il a piqué trois frites à René, avait encore faim (si vous trouvez cette phrase mal construite, vous n'avez qu'à essayer de faire mieux). Il ajouta :
"Dantonku-san, vous avez gagné ma confiance." Alors, ils partirent tous dans un beau sous-marin à base de merguez en gelée grecque à Oosaka, la ville où tout est possible (même découter du Dimmu Borgir un mardi soir en mangeant un Chawarma et en se grattant le genou gauche, j'te raconte pas). Ils sortirent une fois arrivés et un homme vêtu de latex noir les accueillit en criant sur un ton de casse-noix en forme de pantoufle : "FUUUUUUUUUUU !!!! SEI SEI SEI !!!! HAJIMEMASHITE !!!!" ce qui signifie bienvenue dans le dialecte du Kansaï. Cet homme était Hulk Hogan Sumitani, le fils adoptif de Razor Ramon Sumitani ! Par conséquent, René dit :
"Banzai !" en se prenant pour un moule a gauffre a l'envers, puis il entonna un air de Columbo en suçant un katana a trois lames inversées. La petite sirene qui avait suivi tout le groupe de joyeux lurons a travers la Seine, commanda une sucette a la corne de bouc sur internet. Pendant ce temps Jean François qui flirtait avec Guillaume Haddock, petit frere par l'ami de son cousin Johnny du Pere Noel annonça a tout le monde qu'il se retirait dans les montagnes du japon pour y etudier la lecture avec nicolas et l'ours mathurin qui se trouvait là, a cueillir des couilles de martien dans un champs bizarre.
Tout le monde sembla d'accord... sauf Jean-François évidemment. Il dit à René de regarder son agenda. Et merde ! Ils étaient attendus le soir-même pour manger un livarot dans un hôtel de Tokyo avec le fantôme de Jean Gabon.
Caroline fait la cuisine.
Pendant ce temps, dans le royaume voisin de Corée il était une fois une grosse princesse qui aimait sucer des fraises, ce qui lui avait valu le surnom cocasse de : Yolande. En effet, c'était pas si cocasse que ça. Mais bon, c'est de l'humour coréen. Les coréens sont des gens bizarres vous savez. Y en a qui se laissent crever devant leur ordinateur et d'autres qui foutent leurs enfants au frigo. Bref. En tout cas, cette princesse qui n'avait rien à voir dans l'histoire se suicida avec un pharmacien de poche qui s'enflammi.
Du coup Jean Gabon, le fantôme disa au monde entier : "Ta tata et ton ton tonton me courent sur les roustons"
René trouva tellement ça d'un élémentaire mon cher watson, qu'il en ajouta : "Ventre Saint Gris, j'devates recoiffer mon hanneton pour qu'il penetrates ton cul cher Jean Paul". Ce qui ne voulait absolument rien dire, remarqua Jean François. Ce dernier se disa d'ailleurs que son ami etait bourré et qu'il devait plutot se concentrer sur son match de tennis. En effet, un sport populaire dans le Japon du futur était le tennis par télépathie. René saisit un couteau, le brandit et découpa une rondelle de citron vert qu'il offrit à Jean François (vous croyiez qu'y allait avoir du sang hein ? bande de niais). Ce dernier offrit en retour une fleur en origami qu'il confectionna en un tournemain. Monsieur Chirac, vous devriez changer la moquette, dit un appareil photo Mercedes Benz qui passait par là. René répondit : mon nom est Kitano, et Canon c'est d'la merde. Achetez Nikon ! Jean François fut choquit et se retournit puis il disa : achetez Pentax ! " 15-40 dit l'arbitre sur sa chaise dans la tête du policier (vous suivez, hein !?).

Quelque part au Venezuela, un harmonica de carotte dépressive fut tué à la catapulte, et tout fut à recommencer.


FIN.

© Nelson Dorian Masson / Mathieu Pierreville @ Nouveaux Artistes, inc.

Et, oui, nous en sommes fiers !!!!!!!


Dernière édition par le Lun 4 Déc 2006 - 5:31, édité 1 fois

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par erreerre le Sam 25 Nov 2006 - 0:54

Ouais
avatar
erreerre
René D4
René D4

Masculin
Nombre de messages : 590
Age : 34
Localisation : Roti de porc
Date d'inscription : 12/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Shikamaru le Sam 25 Nov 2006 - 17:54

"C'était en fait le Roi Heenok, qui, en voyant René, pensait flinguer un jeune pédé"

: D!

La classe votre nouvelle fic! B)

On sent que vous avez travaillé sur le scenar de prison break, avec le triso qui part en hollande : D

Tas de cons va!
avatar
Shikamaru
III - Gero
III - Gero

Nombre de messages : 43
Age : 47
Date d'inscription : 13/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Sam 25 Nov 2006 - 20:15

J'ai avons eu l'idée d'en faire un bouquin.

Si ça vous fait marrer, ça peut intéresser un éditeur.
nan ?

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par erreerre le Sam 25 Nov 2006 - 21:45

Pour l'instant ça fait juste rire deux tarés et un belge mou du bulbe, ne nous emballons pas !
avatar
erreerre
René D4
René D4

Masculin
Nombre de messages : 590
Age : 34
Localisation : Roti de porc
Date d'inscription : 12/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Dim 26 Nov 2006 - 2:40

:mourgiu: !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

pas faux thumb down prends garde à ton c thumb up

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Jeu 30 Nov 2006 - 5:22


_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Chris le Lun 4 Déc 2006 - 2:47

Enorme. Tout simplement.
avatar
Chris
III - Gero
III - Gero

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Jamais loin de ton sphincter.
Date d'inscription : 10/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Lun 4 Déc 2006 - 5:32

Et merci !!

putain, deux avis, deux avis positifs...

Meuh Face

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Lady Lily White le Lun 4 Déc 2006 - 18:19

Oh la mignonne histoire digne d'un trip sous psylo !
Merci pour ce conte hallucinogène encore plus vrillant que Las Vegas Parano (et après l'avoir lue je vais ptêtre me racheter un neurone d'ailleurs)
avatar
Lady Lily White
I - Nouveau
I - Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Christ le Jeu 7 Déc 2006 - 22:45

Oh là que le temps passe vite ! C'est le monde parallèlle de l'inspecteur des crics ?
Me rappelle des histoires de "nous" Wink

Sinon oui ou presque bien, un peu de françois correk seré binvenue et les psilocybes tu les trouves sous le bitume ? Quelle marque le bitume ?
堅い
avatar
Christ
V - Friedrich Nietzsche
V - Friedrich Nietzsche

Nombre de messages : 166
Localisation : Terre
Date d'inscription : 13/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mespoemes.net/elegie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Alca//122 le Jeu 7 Déc 2006 - 23:13

QUel succés !

_________________

Ris, tout le monde rira avec toi. Pleures, tu seras seul à pleurer.
***
« Tous les hommes savent l’avantage d’être utile, ils ignorent l’avantage d’être inutile. »

avatar
Alca//122
Jean-François Premier
Jean-François Premier

Masculin
Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/alcatrazom

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Shikamaru le Mar 16 Jan 2007 - 18:36

Bah normal, et encore, la c'est que sur un forum vide B)

Attends quand le bouqin sera paru : D
avatar
Shikamaru
III - Gero
III - Gero

Nombre de messages : 43
Age : 47
Date d'inscription : 13/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cocaïne est bien cuit !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum